Vacances à vélo sur la côte.

De Villefranque à Hossegor

Nous avons pu profiter de 4 jours de beau temps pour arpenter les chemins, routes et pistes cyclables de la côte basque et landaise.

Notre choix est d'abord de louer 4 vélos, 2 électriques pour les parents et 2 classiques pour les enfants, notre grand a pu aussi faire de l'électrique. Direction VTT Loisirs à Hossegor pour louer nos montures.

Nous prenons 2 Pedego avec un panier (idéal pour la baguette de pain et porter les pique-niques) et 2 Sunn pour les monstres qui ne manqueront pas de nous demander de les pousser lors des montées ! C'est une première pour nous et notre démarche était surtout de ne pas toucher à la voiture pendant notre séjour, pari gagné !

Jour 1 - Anglet chambre d'Amour

Nous logeons du côté d'Anglet et nous voulons d'abord nous habituer à nos vélos, du coup nous partons faire un pique-nique à la chambre d'Amour, notre spot préféré est derrière le village vacances Belambra, l'endroit est plus calme et la vue est belle sur le phare et l'océan.

Pour accéder à ce lieu, nous avons longé la route des plages où il y a une piste cyclable très bien aménagée des bords de l'Adour jusqu'à notre destination, nous avons suivi les conseils sur le site de la Vélodyssée : https://www.lavelodyssee.com/itineraire/bayonne-biarritz nous n'avons pas fait le parcours entier le premier jour nous avons parcouru une dizaine de kilomètres et çà se fait très facilement pour une mise en jambe.

Le soir, avec une première belle journée je suis parti faire quelques photos à Biarritz en pose longue et en même temps repéré le trajet pour le lendemain.

Jour 2 - D'Anglet à Biarritz et aquarium

Allez, on part vers Biarritz pour voir l'aquarium, nous y allons pour voir le repas des requins et écouter les explicatifs de l'animatrice sur cette espèce mal considérée.

Nous prenons le même chemin que la veille et cette fois nous continuons après la chambre d'Amour vers Biarritz, la côte juste après est un peu raide, une fois arrivés sur les hauteurs le spectacle en vaut le coup, nous passons à côté du phare et nous entrons dans Biarritz où les vélos sont très bien accueillis il y a d'ailleurs des symboles au sol qui le prouve et les automobilistes le savent bien, nous n'avons jamais été embêté et ils nous ont laissé la priorité à chaque fois.

L'énorme avantage d'être à vélo est que nous n'avons pas à chercher une place de parking, nous attachons nos vélos en face de l'aquarium et nous pique-niquons en face du rocher de la vierge sous un grand ciel bleu.

Jour 3 - De Bayonne à (presque) Villefranque

Nous changeons de sens de départ pour aller vers Bayonne et longer la Nive jusqu'à Villefranque avec toujours notre pause pique-nique au fil de l'eau.

Nous avions pris les renseignements ici : https://www.af3v.org/-Fiche-VVV-.html?voie=72

Le seul passage sur la route est celui au niveau de la place de la mairie de Bayonne, il y a des travaux et nous mettons le pied à terre pour traverser cette zone. Une fois de l'autre côté nous nous dirigeons vers la Nive et les panneaux d'indication sont bien pratiques, que ce soit sur la Vélodyssée et les pistes cyclables les indications sont toutes présentes.

Au bout de quelques minutes nous quittons le centre ville bayonnais et nous faisons une première halte sur une aire de jeux que notre petit champion a vite repéré ! Nous laissons quelques minutes à nos monstres pour se dégourdir les pattes avant d'entamer la voie cyclable vers Villefranque.

Les bords de la Nive sont très agréables, nous passons à travers plusieurs hameaux et nous croisons marcheurs, coureurs et roller skateurs surtout au début et après 5 km, le calme plat, plus personne nous sommes seuls et là c'est le drame ! Alors que j'étais devant avec le petit, ma chérie et notre grand se sont téléscopés et ont fait une belle chute, plus de peur que de mal, un petit bobo sur la main et une roue voilée.

Nous étions presque arrivés à destination de Villefranque mais nous avons préféré faire demi tour pour revenir au niveau de l'aire de jeux et faire notre pique-nique, la roue voilée était particulièrement handicapante pour rouler à l'aise. Après un redressage rapide de la roue pour pouvoir arriver à la maison, il a fallu que nous changions nos plans pour le lendemain.

Jour 4 - D'Anglet à Hossegor

Après la chute d'hier, nous devons changer nos plans, au final je pars avec mon grand en vélo électrique pour les 30km et ma chérie et le petit nous récupère chez VTT Loisirs.

Pour l'itinéraire nous nous calons sur les informations précises et importantes sur le site de la Vélodyssée : https://www.lavelodyssee.com/itineraire/capbreton-bayonne ce qui nous permet de nous rendre compte de notre périple. Il est vrai qu'au début (entre Bayonne et Tarnos) nous sommes sur la route mais il y a peu de circulation (ce jour là) et les automobilistes nous respectent, nous sentons bien qu'ils ont l'habitude de croiser des vélos.

Puis, nous arrivons sur la piste cyclable et là c'est magique ! De la forêt, du ruisseau et du monde en ce 1er mai, que du plaisir ! J'ai fait un tracé sur Strava pour ceux qui veulent voir l'itinéraire complet : https://www.strava.com/activities/2332949621 comme nous sommes en vélo électrique nous doublons pas mal de monde et nous croisons, des coureurs, des roller skateurs, des trotinettes, ce lieu est connu et c'est normal car c'est tout simplement parfait en famille. Les panneaux d'indication sont présents presque tout au long du parcours et honnêtement il suffit de suivre les autres familles si ce n'est pas le cas.

Je me retourne souvent vers mon grand et je dois dire que ses sourires me font largement plaisir, je lui demande s'il va bien et il hurle à chaque fois que c'est génial ! Plaisir paternel.

Une fois arrivés à Capbreton, nous passons au port puis nous rentrons dans Hossegor, nous avons été plus embêtés par les piétons qui "dorment" sur la piste cyclable que par les voitures. Nous finissons nos 30km en ramenant nos montures à VTT Loisirs au bout de 1h30 intense où nous retrouvons ma chérie et le petit avec quand même, je dois avouer, de petites douleurs aux fesses !

Nous finissons par manger au bord du lac d'Hossegor puis nous repartons vers nos montagnes adorées.

En conclusion, c'était pour nous une première expérience de vacances sans voiture et ce ne sera pas les dernières ! Nous avons vu plein d'avantages à être libre de notre véhicule pour circuler sur la côte basque ou landaise et c'est aussi pour cela que nous voulions le partager.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.