Teh pardi, c’est mardi !

Après plusieurs jours de neige ininterrompue pour notre plus grand bonheur, nous voulons tous à sortir notre meilleur ennemi du jour, la pelle.

Et c’est parti, par où commencer ? Déjà il faut s’approcher de la voiture… C’est au bout de quelques centaines de minutes que le but ultime, le graal, est enfin atteint, la portière. Un bonheur simple. Un moment efficace qui te fait regretter de ne pas avoir de garage.

Le paysage devient grandiose, le blanc immaculé est d’une beauté intense. Je ne me souviens pas avoir vu tomber autant de neige en si peu de temps, normalement, cette quantité çà prend plus de temps, ce coup ci c’est tombé vite et beaucoup !

En remontant au cirque du Lys, je l’ai rarement vu aussi beau, farci, blindé, aucune trace, que des champignons de peuf.

Naturellement, cela va être délicat d’imaginer sortir des pistes, le manteau doit se stabiliser avant de pouvoir prétendre à une petite incartade.

IMG_8071
Randonneurs au Cambasque, mais où est la route ?
IMG_8118
Vue sur cours.
IMG_8000
Ambiance surveillance.
IMG_8008
Grâce à eux, la station peut redémarrer.
IMG_8083
Allez viens…
IMG_8110
Peuf !
IMG_8114
L’Alaska pyrénéenne.
IMG_8126
Le Viscos depuis le cirque du Lys.

Social Media de l’article :

#japyrenees

Une photo publiée par Matthieu Pinaud (@mpatthieu) le

Avant j'avais une voiture… #cauterets #pyrenees #neige #apuvoiture #jeanpelle

Une photo publiée par Matthieu Pinaud (@mpatthieu) le

Cauterets by Snow #cauterets #pyrenees #neige #snow

Une photo publiée par Matthieu Pinaud (@mpatthieu) le

Pas mal… #pyrenees #unpeudeneige #ohputaincestlhiver #yalaaaaaaa #cauterets #bonheur #parfait

Une photo publiée par Matthieu Pinaud (@mpatthieu) le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.